A Portbail, comme beaucoup de touristes armés d’un appareil photo, il m’était difficile de manquer les silhouettes de l'Angélus et de l’Etacq.

IMG_8374

 

L’Angélus : le squelette de cet ancien chalutier en bois construit aux chantiers Bellot en 1953, se trouve directement dans l'alignement de l'église Notre-Dame.

Le navire, classé d'intérêt patrimonial, figure même sur les panneaux aux abords de la route annonçant l'arrivée à Portbail. "Témoins d'une époque révolue"

IMG_8373

 

Quelques dizaines de mètres plus loin, une autre épave a attiré mon objectif : celle de l'Etacq. Cet ancien bateau de pêche à la peinture rouge est échoué sur le flanc depuis près de vingt ans,  a vu le jour au chantier Bellot en 1964

IMG_8372

 

"Les cordiers du Cotentin sont des bateaux de pêche à voile d'une dizaine de mètres. Construit dans le Cotentin de la fin du xixe au début du xxe siècle, ils tirent leur nom des cordes de pêche, appelées aussi les baux, utilisées pour les prises et lovées à bord dans des paniers, les maunes. Le bautier de Barfleur est un cordier construit dans le port de Barfleur, principalement aux chantiers Bellot."